15K Éditions -La dissolution d’Isabelle Minière

 CouvertureDissolution

  • La dissolution d’Isabelle Minière :

Un dimanche matin d’élections présidentielles, un homme se rend au bureau de vote avec sa femme. Un problème se pose assez rapidement, il est déclaré mort et se serait réveillé mort sans s’en rendre compte.  Tout le monde autour de lui, lui confirme, oui il est mort…Comment ne s’en est il pas rendu compte ? lui dit sa femme agacée d’une telle honte. La course contre la montre commence, paranoïa ? Complot ? Comment discerner le vrai du faux ? Faut-il croire le médecin ?

C’est avec beaucoup d’humour et de justesse que l’on poursuit un homme à travers sa quête de vie ou de mort ?

Le suspens est maintenu jusqu’au bout, qui a raison, qui a tort ?

Le format audio est relativement différent cependant cette lecture correspond vraiment à l’idée qu’on se fait du personnage.

Je n’ai pas l’habitude des livres audios, ni des nouvelles dans ce format mais j’ai vraiment beaucoup apprécié celle-ci autant par l’histoire inattendue que par la force du narrateur.

15K Qu’est ce que c’est ?

15k est une maison d’édition Lavalloise spécialisée dans les livres audio sur internet. La maison se prénomme 15K  lire ,écoutez du court. Voici le lien ;

http://www.15k.fr/15k.fr/index.php

La maison d’édition propose des textes courts sur son site, j’ai dans ma bibliothèque plusieurs textes que je peux écouter à tout moment. Je choisis mes textes en fonction des résumés ainsi qu’en fonction des extraits audio.

Je peux choisir de les acheter au format texte ou au format audio, pour le moment je n’ai choisi que le format audio. (et j’ai eu de très belles surprises).

Le format audio court peut être pratique lorsque l’on a un train à prendre, attendre un métro, du chemin à faire, les textes peuvent également être télécharger sur les téléphones.

 

Publicités

U4-Yannis de Florence Hinckel

U’4 est un virus qui a décimé 90% de la population mondiale, les ados sont les seuls survivants parmi eux des joueurs du jeu W.O.T, un message de Kronos les invite à se rejoindre sous la plus vieille horloge de Paris. Depuis la mort de ses parents Yannis voit constamment les fantômes de ses parents et de sa petite soeur emportés par le virus. Hanté par ses fantômes Yannis décide de se rendre à Paris accompagné de son chien Happy . Sorti de sa cachette il se retrouve en face d’une ville prise d’assaut (Marseille) et de nombreux fous.

Plein d’espoir il croise sur sa route de nombreux dangers et se demande ce que cache le message de Kronos qui prétend pouvoir remonter le temps.

U4 comporte 4 livres écrit par quatre auteurs différents on peut le lire dans le sens qu’on veut car tout n’est pas dit, j’ai commencé par celui de Florence Hinckel parce que c’est l’auteur  de La fille qui dort (un livre sur la narcolepsie et le regard des autres et je l’avais beaucoup apprécié).

J’ai beaucoup aimé l’idée de faire intervenir quatre écrivain différent, le suspens mis en place (est ce que les experts de WOT vont se retrouver le 24 décembre) qui sont ils ?

C’est un excellent livre dystopique et il me tard réeellement de lire la suite de U4.

u4

Zéro Sucre de Danièle Gerkens

Pendant une année cette journaliste a décidé de se passer du sucre.

Au départ l’expérience lui paraissait insurmontable ; dépendante des douceurs chocolatées et des sucreries,  l’année sans sucre lui semblait être un obstacle.

Pas de sucre ça veut dire pas de gâteaux mais également, rien d’industriel dans l’assiette,donc pas de conserves, (car oui il y a du sucre dans ta boite de petit pois),

J’aime beaucoup les livres documentaires et je crois que celui là reste mon préféré, ne pas manger de sucre implique beaucoup de choses et de changement dans nos habitudes et surtout se justifier auprès des autres constamment.

l’auteur va encore plus loin dans sa démarche, elle assiste à des conférences sur le sujet,  se documente, lit de nombreux articles, sa démarche est très travaillée. Elle assiste également à des réunion de certaines boissons sucrées qui insistent pour dire que oui les sodas peuvent rendre dépressifs mais que non définitivement ils ne font pas grossir.  Constat de cette année sans sucre pour notre auteur ?

Elle a perdu 6 kilos, continué de consommer des pâtes, du riz et du pain (ne vous méprenez pas, elle mangeait du pain de seigle), s’est faite harceler par les compagnies du sucre à la suite d’un article dans le magazine où elle travaillait (le titre de l’article : le sucre une drogue ?) qui l’accusait d’alerter inutilement le consommateur.

à mettre entre toutes les mains. 🙂

Renoncer à ce qui procure du plaisir peut, de prime abord, sembler absurde.

danièle-gerkens-zéro-sucre.jpg

L’homme sans argent de Mark Boyle

En 2008, Mark Boyle s’est lancé le défi suivant : passer une année entière sans argent. Cette année là, la veille du défi, le jour de la journée mondiale sans achats, il propose un banquet avec 150 convives. Anciennement homme d’affaire, il décide de sortir d’une société qui se base entièrement sur l’argent. Il va grâce à son site, FreeEconomy obtenir une caravane, construire son rocket-stove (qui lui sert de chauffage ainsi que de gazinière), ses toilettes, cultiver sa nourriture mais aussi travailler dans une ferme avec qu’il va troquer ses céréales … Et tout ceci pendant quatre saisons, il commence en Automne, le plus compliqué pour le départ.

Vous avez forcément vu ce livre dans un Natures et Découverte c’est quasiment sûr, il est souvent mis en avant. J’ai beaucoup aimé le défi qu’il a relevé pendant une année entière, celle de ne pas dépenser un centimes dans notre société régie par l’argent. Le plus surprenant c’est qu’il a réussi, il expliquait que ça lui demandait énormément de temps, d’investissement physique et moral, l’expérience est intense mais c’est ce qui rend le défi incroyable.

hommesansargent

 

Génération X de Douglas Coopland

Ma sœur jumelle a dans sa chambre une petite caissette de livre. Elle est passionnée de littérature étrangère et a régulièrement des livres de poches des Éditions 10/18. En fouillant dans sa petite caisse je suis tombée sur Génération X de Douglas Coopland.

Andrew virevolte dans la banlieue ensoleillée de Palm Spring entre son Mac-Job et ses deux fidèles amis Claire et Dag qui ne sont pas ce que la société attend d’eux. Vivant hors du temps dans leurs bungalows de fortune Andrew rumine sur les années après Eisenhower, la fin des 30 glorieuses, la tristesse d’une génération qui ne sait pas vers quoi se dirige. C’est avec un humour très noir que les portraits et les histoires se dessinent.

J’ai beaucoup aimé les petites définitions dans les marges assez représentative l’humour acide de ce livre. générationX

Un petit extrait :

Crise des vingt-cinq ans : Phase d’effondrement mental qui survient entre vingt et trente ans, souvent provoquée par l’inaptitude à fonctionner hors de l’école ou de tout environnement structuré, couplée avec la révélation de la solitude ontologique de chacun dans ce monde. Coïncide souvent avec l’installation dans le rituel médicamenteux.

 

MOI-ISME : Recherche individuelle, en l’absence de pratique religieuse traditionnelle, et mise au point d’une religion taillée à ses propres mesures. Le plus souvent, capharnaüm de réincarnation, de dialogue personnel avec une figure divine à contours nébuleux, d’amour de la nature et d’attitudes oeil-pour-oeil, c’est le karma.

Comment gagner sa vie honnêtement ? de Jean Rouaud

Avant de présenter ce livre et de vous faire part de mon avis, j’aimerai vous raconter une anecdote.

Il y a quelques mois quand je travaillais pour ce festival de littérature, un matin le téléphone a sonné, mes collègues s’étaient absentés j’étais chargée d’assurer la permanence. Au bout de la ligne, un homme qui se présente, il n’arrivait pas à lire ses emails, au bout d’une demi-heure d’explications non sans-peine, il est parvenue à lire ses billets de train. Lors du festival l’un des premiers échanges avec cet homme fut le suivant : « Vous êtes Myrtille ? Comment vous le savez ? Les emails c’est vous tout de même ». Cet homme vous l’avez donc compris n’était autre que Jean Rouaud qui m’avait reconnu après cet intermède téléphonique. S’il savait que dans mon coin j’étais surexcitée d’avoir au bout du fil l’auteur dont un professeur de littérature nous avait fait tant d’éloges..

Ainsi donc à la fin du weekend j’ai acheté Comment gagner sa vie honnêtement ? Et finalement j’ai changé d’avis, je me disais régulièrement que les générations précédentes avaient eu plus de chance que le nôtre, que la vie y était plus simple, j’ai constaté que non, j’ai adoré lire ces anecdotes de porte à porte, de complexité intérieur, de découverte d’autre lieu, de ne pas savoir où aller qui finalement est peut-être plus propre au genre humain qu’à notre génération.

Il avait le Larzac, nous avons Notre Dame des Landes, il vendait des encyclopédies au porte à porte, nous vendons des régimes par téléphone, il faisait du stop, on en fait moins on est passé au covoiturage…

Alors je vous invite à lire très vite ses pérégrinations intérieurs, ses doutes, cette hésitation face au travail qui est plus un travail qu’un gagne pain..

En dépit des apparences, j’étais toujours sur le bord des routes à tendre le pouce, toujours saltimbanque, toujours à la marge quand il me semblait que j’avais laissé loin derrière moi mes années tristes, toujours un peu voyou.

 

commentgagner

 

Un été sans lecture ?

Bonjour tout le monde,

Désolé pour ce manque de nouvelles. J’ai été très occupée.

à la suite de mon service civique, je suis partie travailler un peu sur un stand d’une librairie de Laval pour le festival étonnants voyageurs. J’y ai revu quelques auteurs qui sont passés à Laval l’année dernière, Sylvain Tesson, Yahia Belaskri.

Par la suite j’ai fait pas mal de déplacements pour déménager mes affaires. Pendant cinq semaines je suis partie en séjour adapté pour travailler en tant qu’animatrice et enfin me revoilà. J’ai très peu lu lors de mes deux séjours, mais j’ai eu le temps de lire avant :

  • De beaux lendemains de Russel Banks
  • Tendres plaintes de Yoko Ogawa
  • Silentium de Fabrice Millon
  • Hamaguri Aki Shimazaki

Je finalisais mon déménagement, je suis passée en Bretagne et je repars pour la plus belle région de France (le Nord-Pas-de-Calais, Hauts de France pardon). J’en ai également profité pour partir quelques jours en vacances à Metz.

Cette fois ci aucune raison professionnelle à mon départ, c’est plus que j’avais besoin d’un nouveau départ dans un endroit que je connais bien. Ici c’est parfait.

Me voilà donc arrivée dans le Nord pour de nouvelles aventures, j’ai eu le temps de lire depuis :

  • Zéro Sucre de Danièle Gerkens
  • L’homme sans argent de Mark Boyle
  • Les quatre accords toltèques de Don Miguel Ruiz

Je suis en train de lire :

  • Génération X de Douglas Coopland
  • Comment gagner sa vie honnêtement de Jean Rouaud.

Un très bel après midi à vous 🙂 !!! Je vous souhaite une belle journée… (du patrimoine profitez-en)..