Chanson douce de Leila Slimani

Goncourt 2016.

Mila et Adam sont morts assassinés par Louise. Louise leur nourrice, elle était là dans leur quotidien, leur lisait des histoires, jouait avec eux et pourtant Louise les as tués.

Entre leur deux parents très occupés par leurs travail respectifs Elle avocate et lui producteur , Louise fait partie de la famille.

Insidieusement elle devint omniprésente, indispensable et aussi terriblement étouffante. Peu à peu se dessine un portrait bien plus psychologique et complexe qu’il n’y parait, ainsi Louise part en vacances avec la famille, repense à sa fille qui est partie, son ex-mari six pieds sous terre et peu à peu derrière son acte injustifiable on commence à comprendre ce qui se cache.

Très bon second roman, l’auteur nous happe dans les profondeurs et les doutes humains. A dévorer.

chansondouce

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s