Le quart d’heure de la semaine

Bonjour, bonjour,

Oui je sais, je n’ai pas d’excuses, pourquoi une si longue absence au fait ? Que se passe t-il donc en ce moment…Pourquoi donc je ne prends plus le temps de venir écrire des articles sur ce que je lis et ce que je fais? Tout simplement parce que ça commence à être un peu l’effervescence au travail.

Ce mois-ci car oui, ça fait un mois en fait que je n’ai rien posté. Donc ce mois-ci dans le cadre de la saison littéraire on a accueilli Laurence Tardieu, pour son livre A la fin le silence (à la fois sur les attentats de Charlie Hebdo et également sur la vente de sa maison sur Nice)… (il est intéressant de savoir qu’elle était sur Nice lors des attentats et que c’était son dernier été dans sa maison, qu’elle a été paniquée pendant 20 minutes sans savoir si ses filles et amis étaient en vie).

La première semaine de Février j’ai raccompagné Marlène dans des rencontres scolaires, Marlène Tissot l’auteur en résidence : à force de l’accompagner je finis par m’intéresser à la poésie contemporaine : Pierre Autin Grenier (son favori), Perrine Le Querrec… (et savoir que Marlène a horreur qu’on lui pose la question suivante : Quel est votre livre préféré ?)

J’ai également répertorié nos 164 participants au concours d’écriture : un début de roman qui devait commencer par Déjà 25 (première fois que le nombre de participants dépassait la centaine !) ça m’a pris un temps fou… (mais chaque jour j’avais l’impression de recevoir un cadeau du père Noël). Et j’ai sélectionné nos finalistes (on est quatre à avoir quarante textes et on doit en choisir 5) qui seront envoyés au primo-romancier.. (et qui eux feront le choix des gagnants…)

Dans le cadre de l’année France-Colombie la présidente de l’association a décidé de lancer cette année La Mayenne aux Couleurs de la Colombie. (je mettrai le PDF) Je l’aide donc pour la soirée d’inauguration afin de préparer le Powerpoint pour la présentation. Hier soir je suis allée au FJT Pierre de Coubertin pour l’atelier lecture, nous somme quasiment à la fin d’Anne Collongues Ce qui nous sépare (je l’ai tellement lu que je connais des passages par cœur).  Les nouveaux premiers romans ont commencés à arriver..(et nos bénévoles qui ont déjà lu toute la sélection sont bien curieux de savoir ce qu’il y a de nouveau, je les aide un peu ). Cet après midi je me rends dans un ESAT pour un remplacement de bénévoles (donc direction Saint Berthevin), on y lit Le Cas Anunziatto (ça me change de Collongues), toute à l’heure France Bleu Mayenne pour présenter L’Apparition de Perrine Le Querrec… Jeudi direction les mécènes à Midi pour présenter quelques livres de la sélection, jeudi soir soirée d’Inauguration de La Mayenne aux Couleurs de la Colombie !!!

plaquette-colombie1

Les dernières semaines en quelques photos :

Publicités

Le quart d’heure du mercredi #5

Oui je suis un peu en retard mais non je ne l’ai pas oublié mon rendez-vous hebdomadaire. Que s’est il passé la semaine dernière pour un pareil silence radio ?

Lundi j’ai passé mon PSC1 (aucun rapport avec la confiture mais toujours utile),  le soir on avait un atelier à Pierre de Coubertin autour de Ce qui nous sépare d’Anne Collongues (on avance bien), le mardi je me suis rendue à France Bleu Mayenne pour présenter Blick Bassy, le mercredi Matin j’ai accompagné Marlène notre auteure en résidence à l’U.C.O. Le jeudi midi rendez vous chez les mécènes pour une présentation de la sélection.

On a accueilli Blandine Le Callet le 26 Janvier autour de sa BD sur Médée, c’était plutôt intéressant quand bien même on n’y connait rien en mythologie grecque (par ailleurs je vous conseille ses BDs elles sont très intéressantes, elle et son illustratrice on fait un sacré boulot).

Samedi il y a eu les délibérations du prix du second Roman à Laval (avec pour président Sorj Chalandon, Yahia Belaskri et Wilfried’Nsondé), la lauréate est Yannick Grannec avec Le Bal Mécanique, ça a été annoncé à midi, (s’est ensuivi un repas évidemment avec les membres du Jury) .

Et dans la continuité de la semaine : les vœux de l’association le 30 Janvier, hier réception et mise en place de nos nouveaux premiers romans et ce matin j’ai raccompagné Marlène dans un lycée….

Quelques photos pour illustrer tout ça

 

 

Chanson douce de Leila Slimani

Goncourt 2016.

Mila et Adam sont morts assassinés par Louise. Louise leur nourrice, elle était là dans leur quotidien, leur lisait des histoires, jouait avec eux et pourtant Louise les as tués.

Entre leur deux parents très occupés par leurs travail respectifs Elle avocate et lui producteur , Louise fait partie de la famille.

Insidieusement elle devint omniprésente, indispensable et aussi terriblement étouffante. Peu à peu se dessine un portrait bien plus psychologique et complexe qu’il n’y parait, ainsi Louise part en vacances avec la famille, repense à sa fille qui est partie, son ex-mari six pieds sous terre et peu à peu derrière son acte injustifiable on commence à comprendre ce qui se cache.

Très bon second roman, l’auteur nous happe dans les profondeurs et les doutes humains. A dévorer.

chansondouce

Des Milliards de tapis de Cheveux d’Esbach

Die Haarteppichknüpfer (titre original)

Résumé :

quelque part aux confins de l’Empire, sur un monde oublié de tous… une petite planète apparemment anodine. Sauf que, depuis des temps immémoriaux, les hommes s’y livrent à une étrange occupation : tisseurs de père en fils, ils fabriquent des tapis de cheveux destinés à orner le Palais des Étoiles de l’Empereur. Pourtant, une étrange rumeur circule. On raconte çà et là que l’Empereur n’est plus. Qu’il serait mort, abattu par des rebelles. Mais dans ce cas, à quoi peuvent donc servir ces tapis ? Et qui est cet homme si étrange qui prétend venir d’une lointaine planète ? Lui aussi affirme que l’Empereur est mort…

Mon avis : j’aime beaucoup la science fiction cependant je suis assez peu intéressée par les spaces Operas je préfère régulièrement les romans d’anticipations, cependant celui-ci est très original, pour quelles raisons étranges ces hommes consacrent ils leurs vies entières à tisser des tapis.

(excellente question)… A vous de juger.

desmilliardsdetapis