Les lumières du Ciel d’Olivier Maulin

Paul-Emile est un loser, il galère, il vend des sapins halals, il oscille entre Bérengère sa maitresse femme d’un chirugien, son pote Momo DJ de patinoire et Chez Bebel. A la suite d’une frasque de malentendus, Paul-Emile, Momo et Bérengère taille la route vers la côte d’Azur c’est sans compter sur le fait que ces trois là se retrouvent à Jérusalem, un hameau perdu dans les Cévennes où un groupe a décidé de vivre en autarcie.

Véritable d’une critique d’une société qui va à contresens, j’ai beaucoup aimée la description très humouristique d’olivier Maulin, des absurdités qui nous entoure jours après jours, de la simplicité, des jeux de langues. A mettre entre toutes les mains par les temps qui courent.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s