A moi seul bien des personnages de John Irving

Le jeune Bill est à la Favorite River Academy, le lycée de son village, passionné de théâtre et très bon élève, il découvre sa bisexualité auprès de Mrs Frost et Jacques Kittredge pour qu’il a une obsession et un béguin très fort. Avec son amie Elaine ils vont découvrir les frasques de la vie de couple, de célibataires, ce livre sera fait de flash-back, on oscillera entre la carrière d’écrivain du jeune Bill, son béguin pour Kittredge, sa découverte du sexe avec la bibliothécaire transsexuelle, sa quête d’identité permanente, sa famille un peu bizarre, son béguin pour son beau-père…

Autant être honnête dès le départ, ce livre m’a profondément ennuyé.Le début était  pourtant prometteur avec des sujets qui ne sont pas nécessairement abordés dans la littérature, ce n’est qu’à partir d’une centaine de pages qui ma curiosité a commencé à décliner.

Je suis plutôt déçue car il s’agissait d’un cadeau coup de cœur d’une ancienne collègue, je n’ai pas osé lui dire que j’avais été très surprise par les longueurs et les répétitions du texte. Il m’arrive rarement de ne pas aimer un livre de cette manière et celui-ci m’a vraiment parut très long. L’obsession pour Kittredge qui prend une place terrible dans le texte, le personnage principal qui s’apitoie beaucoup sur son sort. A part ceux qui ont réellement connu un seul de ces personnages mon intérêt pour ce texte s’est rapidement essoufflé.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s