La Fabrique du Monstre de Philippe Pujol

 

fabriquedumonstre

Marseille, le soleil, la méditerranée et ses quartiers nord. J’ai vécu un an et demi dans le sud est et j’ai eu la chance de travailler au soleil, sous le ciel bleu 360 jours par an. Assez étrangement il y a des quartiers que je ne fréquentais pas à Marseille, la ville est tellement étendue qu’il m’a été impossible de la connaître aussi bien qu’Aix.(le saviez vous Marseille est en superficie plus grande que Paris).

Ici l’auteur relate des faits-divers, des politiques locales parfois douteuses de nombreux compromis, de fausses promesses, une sclérose sociale. Comme si dans ces quartiers ont y avait construit un ghetto de la misère dont il est impossible d’en réchapper. C’est un mélange assez subtil de portraits, jeunes en quête de sens, relogés sociaux, parents d’enfants tués trop jeune.

J’ai du mal à croire que j’aie travaillé dans cette ville et je me rends compte que la population des quartiers nord je ne la voyais jamais (tout simplement parce que c’est compliqué de s’y rendre, les bus par là-bas se font plus rares).

Il m’arrive rarement de lire des essais, des enquêtes journalistes ce livre m’a attiré parce que j’ai vécu dans le sud-est et je sais à quel point les mentalités sont différentes d’un point à un autre. (ex : Aix et Marseille, proches mais à l’antipode l’une de l’autre). Le journaliste qui a écrit ce livre a enquêté pendant 10 ans environ, il sait de quoi il parle, j’aurai adoré le voir en dédicace et lui parler de son livre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s