Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras

Le premier livre de l’année : Un barrage contre le Pacifique de Marguerite Duras.Un-barrage-contre-le-Pacifique

Non je ne fais pas dans la rentrée littéraire de Janvier, bien que certains livres notamment celui de Camille Laurens me faisait de l’œil, j’ai décidé de lire Duras cette année. C’est vraiment une mélodie à part que celle de Duras,je n’avais lu que La Douleur (qui est plutôt difficile émotionnellement). Une jeune fille élevée dans les colonies de Cochinchine vit avec sa mère et son frère. Sa mère s’est mis en tête de construire une série de barrage contre le pacifique afin que son exploitation soit rentable et que la terre puisse être cultivée. J’ai aimée ce côté très flottant, hors du temps de la maison, l’importance que revêt le bungalow, l’importance de la jeune fille qui en tant que personnage principale et non moins autobiographique raconte cette histoire de vie.

La famille et ses violences, ses immoralités, son côté malsain.Ce que j’aime le plus chez Duras c’est que ses héros sont humains, ils ont des failles vraiment terribles,sont incapables de prendre des décisions eux-mêmes et se laissent parfois trop faire par la matriarche.

Je le conseille peut-être au lecteur averti, à prendre comme une ballade en Indochine et se laisser porter par l’histoire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s